TogoDebout dénonce l’arrestation arbitraire de Gérard Djossou et Brigitte Adjamagbo

TogoDebout dénonce l’arrestation arbitraire de Gérard Djossou et Brigitte Adjamagbo

Télécharger le communiqué

Les Togolais sont sous le choc de l’arrestation rocambolesque et arbitraire de deux responsables politiques M. Gérard Djossou et Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson de la Dynamique Monseigneur Kpodzro.

Malgré les multiples violations des droits de l’Homme qui ont émaillé les prétendues arrestations, ces agissements dignes du grand banditisme sont assumés par le procureur de la république d’un Etat failli.

TogoDebout dénonce vigoureusement ces violations manifestes du droit, dont l’objectif est d’accentuer l’oppression à laquelle le peuple togolais est soumis.

C’est aussi le lieu de rappeler que d’autres prisonniers politiques croupissent toujours dans les geôles de la dictature de Faure Gnassingbé.

TogoDebout s’élève vivement contre les harcèlements subis par les opposants politiques. Ceux-ci ont atteint un paroxysme depuis les dernières élections présidentielles frauduleuses du 22 février 2020.

Pour le Collectif TogoDebout, la fin de l’arbitraire au Togo et l’élargissement définitif des combattants de la liberté passent par le départ du pouvoir de Faure Gnassingbé. Le peuple togolais qui continue de souffrir sous le joug de la dictature du régime RPT-UNIR ne restera pas longtemps sans agir dans ce sens.

Togolais, que viennent les tyrans, ton cœur soupire vers la liberté.

TogoDebout jusqu’au bout …


Fait à Paris,
le 29 Novembre 2020
Pour TogoDebout,
Le coordinateur général

Karl GABA

Hommage à Jerry John RAWLINGS

TogoDebout présente ses plus vives condoléances à la famille de Jerry John Rawlings, à son pays le Ghana ainsi qu’à tous les Africains qui se reconnaissent dans ses idéaux et actions politiques. Tous ceux qui ont admiré le Président Rawlings perdent une figure historique majeure de la construction d’une Afrique démocratique et indépendante.

Télécharger

Profondément attristé par la disparition de Jerry John Rawlings, TogoDebout tient à saluer la mémoire de celui qui fut un grand homme d’Etat mais a su, à la fois, rester un homme du peuple. Nous rendons hommage à un digne fils du Ghana, une figure exceptionnelle de l’histoire contemporaine de l’Afrique, une personnalité et une vie dans la lignée de celles de Lumumba, Sankara ou Mandela notamment.

Jeune patriote habité par une grande et noble vision d’avenir pour son pays, JJ Rawlings ne fut ni un idéologue, ni un intellectuel. Il n’était même pas officier supérieur de l’armée ghanéenne au moment où il prend le pouvoir en 1979. Le Capitaine de l’armée de l’air qu’il était ne s’était pas auto promu général d’armée.

Il a entériné les principes démocratiques, instauré un débat pluriel apaisé, installé des institutions fortes  et organisé des élections dont il est sorti victorieux en 1992 et 1996. La constitution de son pays interdisant un troisième mandat présidentiel, il ne tente pas de la modifier pour convenance personnelle. Il ne se maintient pas non plus au pouvoir ni par subterfuge, ni par la force. Il quitte simplement le pouvoir et mème une vie de simple citoyen ghanéen.

TogoDebout salue par ailleurs la lucidité et la capacité d’adaptation de JJ Rawlings. Le révolutionnaire intransigeant de la première heure a en effet su adhérer à un certain libéralisme et aux contraintes des plans d’ajustement structurel, âprement négociés toutefois, toujours dans l’intérêt supérieur de son pays.

La mémoire de JJ Rawlings reste toujours vivace pour les Africains, en particulier pour ceux de la zone CEDEAO. Ses idéaux et son action politique demeureront à jamais source d’inspiration et modèle d’engagement au service du peuple.

 

Fait à Paris, le 21 Novembre 2020
Pour TogoDebout, Le coordinateur général

Karl GABA

TogoDebout invite à la transcendance et à la rupture totale

COMMUNIQUÉ

TOGODEBOUT INVITE À LA TRANSCENDANCE ET À LA RUPTURE TOTALE

Télécharger le communiqué

La gouvernance de TogoDebout remercie le peuple togolais pour sa bravoure et sa détermination dans cette étape de sa lutte de libération contre le joug de la dictature des Gnassingbé. Grâce à  la  mobilisation et à la détermination des togolais, la perception et la prise en compte de la nature dictatoriale du régime des Gnassingbé s’imposent de plus en plus sur le plan international. C’est à chacun de nous d’estimer s’il a fait sa part.

Le processus qui conduit  à la libération du Togo doit avoir une vision, comme indiqué dans le mémorandum sur la sortie de crise de TogoDebout du 27 juillet 2018 : la transition politique.
Il nous faut construire les étapes suivantes sans perdre de vue cet objectif à atteindre. Nous devons rester politiques et engranger à chaque étape les éléments positifs et tirer également profit des échecs.

Les 60 années de l’indépendance et les circonstances politiques actuelles montrent que l’enjeu n’est pas de créer une autre opposition, mais d’empêcher qu’elle ne se dissolve. Pas d’imposer l’unicité coûte que coûte mais d’éviter les réactionnaires. Pas de réinventer le combat de l’Ablodé Gbadja mais de préserver le cadre dans lequel nous inscrivons nos différences de point de vue, nos débats, nos combats, et surtout nos points de convergence. Ne pas comprendre cela, c’est ignorer la nature perfide de la dictature des Gnassingbé ou opter, en toute conscience, pour la stratégie de la collaboration.

Les étapes nouvelles seront construites, basées sur des règles démocratiques, que tous  ensemble nous aurons mises en place. Nous devons rester ouverts mais déterminés et intransigeants.

Comment tracer la voie ?

Nous en sommes complètement partie prenante et nous devons être une force de proposition mais en même temps être en capacité d’être dans les rouages, dans l’action continue, sans ambitions personnelles. Nous ne serons animés que par des ambitions patriotiques, de justice et d’équité, pour une nouvelle indépendance de la mère patrie.

Alors et alors seulement chaque Togolais, partout où il sera, mettra fièrement et librement  son bulletin de vote pour le candidat de son cœur

Notre dernière sollicitation des forces démocratiques du 28 février 2020, bien qu’ayant été entendue tarde à se concrétiser, au travers de l’annonce et de la mise en place des organes de la transition. Cette œuvre cruciale oblige toutes les forces démocratiques, notamment les 3 principales que sont : la dynamique Monseigneur KPODZRO, l’ANC et le PNP.

TogoDebout exhorte chacun des mouvements politiques et tous les acteurs de la société civile à une transcendance personnelle et générale.

TogoDebout, porteur de l’ensemble des tendances démocratiques du TOGO, exige une concrétisation dans les jours à venir, des prémices de la transition et une feuille de route exhaustive inclusive, qui engage toutes les composantes de la nation.

Togolais viens ! Bâtissons la cité ! TogoDebout jusqu’au bout…

Paris le 27 avril 2020


Karl GABA

Coordinateur général TogoDebout

Le doyen Godwin TETE refoulé lors du recensement, comme la majorité des Togolais de la diaspora

Samedi 30 Novembre 2019.

Obtenir une carte d’électeur: Mission impossible pour la majorité des Togolais de la diaspora qui s’étaient déplacés à l’Ambassade du Togo à Paris en France.

La carte d’électeur est un droit.

TogoDebout réclame un recensement exhaustif de tous les Togolais de l’extérieur pour la constitution d’une véritable liste électorale, une exigence pour toutes les élections à venir.

Non, à l’exclusion des Togolais de la diaspora.

TogoDebout jusqu’au bout…

TogoDebout vous invite à revisiter les arcanes de la lutte pour la libération du peuple togolais.

Version en Mina
Version en Français

Bonjour, je suis Brigitte AMEGANVI, coordinatrice de TogoDebout Europe. Je me présente devant vous aujourd’hui avec le masque, à l’effigie de TogoDebout, comme vous le voyez. Ce masque a deux fonctions :
– Il rappelle que nous sommes toujours en période de pandémie à COVID-19. Nous invitons donc tout un chacun, dans ses activités professionnelles, sociales et militantes à respecter les gestes barrières ainsi que toutes les prescriptions légales. Nous recommandons de porter le masque, surtout lorsque les distances minimales prescrites ne peuvent pas être respectées.
– Ce masque a également une fonction d’authentification, de datation des images et vidéos que l’on nous présente. En effet, il y a tellement de fake news (fausses nouvelles) qui circulent sur les réseaux sociaux que nous pouvons déjà faire un premier test pour savoir si l’image que l’on nous présente est actuelle ou si elle date de plusieurs années dans le passé. Lorsque l’on balance une news en vous faisant croire que cela s’est passé hier, regardez déjà si les gens portent le masque sur la photo ou la vidéo.

Ceci dit, je vais l’enlever parce que ce n’est tout de même pas très commode pour vous parler et pour vous expliquer pourquoi nous sommes ici aujourd’hui. Mais avant de l’enlever, j’ai bien vérifié que la personne qui filment est à plus de 1,5 m de moi, donc nous pouvons y aller sans masque, en toute sécurité.


Il y a quelques jours, à la suite d’une intervention que j’avais faitedans un groupe WhatsApp, j’ai été interpellé par des jeunes très engagés dans la lutte pour la libération. Ces jeunes se plaignaient du fait qu’avec tout l’historique de la lutte que j’ai vécu, toute l’expérience que j’ai accumulée, je sois restée silencieuse, donnant l’impression que je ne suis plus impliquée dans la lutte, ce qui n’est pas de tout exact. Du coup, je pense qu’il est nécessaire que nous vous expliquions ce que nous faisons actuellement, ce que nous n’avons cessé de faire depuis 30 ans. Il nous faut restituer la vérité historique parce qu’il y a effectivement, dans cette lutte, énormément de mensonges, de calomnies, d’imposture.
Et donc, il est important que nous rappelions les étapes clés de cette lutte pour la libération du peuple togolais du joug de la dictature, que nous analysions l’histoire pour pouvoir, à travers elle, tracer notre trajectoire pour l’avenir et surtout affirmer les valeurs qui sont les nôtres, qui ont guidé nos combats, depuis le début et qui sont toujours les nôtres aujourd’hui.
Nous ferons donc une série de vidéos et d’interventions sous différentes formes. Celle-ci est la première, la vidéo introductive. Nous ferons d’autres vidéos, ciblées par thème. Nous inviterons d’autres acteurs clés de ce combat contre l’arbitraire. Nous vous invitons également à nous joindre sur nos différents réseaux sociaux, dont l’adresse s’affichera probablement au bas de cette vidéo, mais également sur notre site Internet www.TogoDebout.info. Sur ce site internet, vous aurez accès à l’historique de toutes les actions que nous avons menées depuis la création de TogoDebout en Août 2017.


Nous vous invitons également à nous écrire, à nous joindre de différentes manières, soit
– par Email : togodebout@togodebout.info,
– dans nos groupes WhatsApp
– dans notre groupe Telegram : http://t.me/TogoDebout
– sur notre page Facebook : http://fb.com/TogoDeboutPourLaLiberte
– via notre compte Twitter : http://twitter.com/TogoDeboutEurop

Je puis vous assurer que nous nous ferons plaisir de répondre, personnellement, à vos interrogations.

Hommage #TogoDebout à Raymonde DANIKEY

Hommage à notre compatriote et compagnon de lutte Raymonde Wolassi Danikey

C’est avec une grande tristesse et le cœur meurtri que je prends la parole au nom de TogoDebout pour m’adresser à vous.

Passionnée par l’autre, aimant servir et désirant un Togo meilleur, Raymonde fait partie de ceux et celles qui ont servi et qui servent passionnément et inconditionnellement le Togo.

Authentique militante Ablodévi à l’image de sa famille qui a écrit les belles pages de la lutte pour la libération et l’indépendance du TOGO, Raymonde a été la coordinatrice de TogoDebout au Canada de 2017 à 2020 et s’est impliquée dans plusieurs mouvements associatifs et communautaires dont la Communauté Togolaise au Canada (CTC) dont elle fut la secrétaire générale.

Infatigable, inlassable, elle était de tous les combats, de toutes les manifestations de la diaspora et sur le terrain au Togo. Lors des dernières Présidentielles de Février 2020, son dernier fait d’arme a été d’assister les forces démocratiques pour que la liberté et la vérité des urnes soit respectée…. En vain !

Calmer les uns, apaiser les autres, rechercher l’unité, montrer l’exemple et faire preuve d’abnégation malgré sa douloureuse maladie nourrissaient son sacerdoce. Raymonde a été très malade en 2016 mais la maladie n’a jamais eu raison de sa détermination. Elle mettait souvent les bouchées doubles jusqu’à ses dernières heures pour la cause si ingrate qu’est notre lutte. Trois jours avant sa disparition brutale, elle travaillait encore à l’avènement d’un Togo meilleur.

Togo, pays de nos aïeux, puisses tu porter des filles et des fils de la trempe de Raymonde, forte, paisible, joyeuse, vaillante et dont le cœur soupire sans relâche vers la liberté.

Raymonde, tu as combattu le bon combat: tu as été une épouse, une mère, une sœur, une amie, une militante, une battante et une combattante forte, toujours debout.

Nous avons toujours su compter sur elle et sa loyauté était sans faille. Lors de notre dernière conversation, elle me faisait part de son inquiétude à propos de l’avenir de TogoDebout en me priant de faire mon nécessaire dans ces temps d’incertitude pour que l’esprit ABLODE reste le point de repère de tous les sympathisants de notre lutte. Sa clairvoyance nous invite à respecter sa dernière volonté.

Tu as plié mais tu n’as pas cédé, et tu es partie dans la dignité, sois remerciée pour ce don de toi.

Va en paix et que cette terre de nos aïeux que tu as tant chérie, te soit légère.

TogoDebout jusqu’au bout !

Karl Gaba
Coordinateur Général